Les lettres de Catinat


Présentation

Rossignol passe pour être l'inventeur des codes à dictionnaires séparés : l'un pour chiffrer, l'autre pour déchiffrer. On parle également de codes à bâtons rompus.

En 1891, le célèbre cryptologue Bazeries, pour aider un historien, déchiffre une série de lettres chiffrées par cette méthode.

Il s'agit de lettres datées de 1691 émanant de Louis XIV ou de Louvois et destinées au maréchal Catinat. Elles traitent de l'invasion de ce dernier dans le Dauphiné dans le cadre plus général de la guerre de la Ligue d'Augsbourg.

De manière sans doute erronée, Bazeries déduit de ces missives que le masque de fer n'était autre que Monsieur de Bulonde.

Les lettres chiffrées

Voici ces missives. Le lecteur peut "from scratch" essayer de les déchiffrer. Il peut aussi s'aider d'une petite "pierre de Rosette" qui est constituée par un petit déchiffrement partiel.

Voici le code :

Références

Les Chiffres secrets dévoilés, d'Etienne Bazeries, 1901
Le masque de Fer, Emile Burgaud et commandant Bazeries, 1893
Mémoires et correspondance du maréchal de Catinat, 1819 (disponible sur books.google.com)

Liens